L’architecture est une réponse sensible à un besoin social, destinée à être construite et habitée par l’Homme

Résidence Table de Pierre

27, avenue Table de Pierre 69340 Francheville

Parti architectural

Le modèle de l'habitat bourgeois du XIXème siècle, qui survit encore aujourd'hui, est-il toujours adapté à l'évolution des modes de vie ?

Notre parti d’implantation s’est naturellement orienté vers un plan masse composé de deux bâtiments perpendiculaires à l’avenue de la Table de Pierre, à l'instar de l'urbanisation originelle le long de la route de Craponne.
Le bâtiment d’angle invite à se diriger à droite en direction du nouveau quartier de Francheville Bel Air. Il en crée une véritable porte d’entrée et en affirme ainsi son identité propre.
De larges vitrines se développent le long de l’avenue de la Table de Pierre afin de capter la clientèle de transit, ainsi que sur la rue de la Chapelle Bel Air marquant fortement l’angle en direction de ce nouveau quartier.
Cette orientation permet ainsi de limiter les façades exposées au nord et au bruit et d’en affirmer l’image de façades pignons à l’instar du bâti ancien vernaculaire.
Le programme de 47 logements, ici présenté, se réparti sous forme de deux bâtiments s’articulant chacun autour d’une cage d’escalier et d’ascenseur, commune à deux demi-paliers d’étage distincts qui regroupent chacun de 2 à 4 logements, favorisant ainsi la convivialité de voisinage.
Les halls d’entrée, en tant que tels sont supprimés bien que fermés par une grille. Leur décoration est alors remplacée par la qualité du traitement des espaces verts extérieurs, totalement clos.
Notre réflexion s’est portée sur l’interrogation suivante : les modes de vie ayant terriblement évolué, le modèle d’habitat bourgeois du XIXe siècle, qui survit aujourd’hui, est-il adapté aux nombreux modes de vie des individus toujours en quête de plus d’espace alors que le logement voit se réduire ses propres surfaces ? Le schéma d'un des bâtiments , conçu avec une organisation traditionnelle et habituelle du logementtandis que le deuxième bâtiment se décline , tout en restant dans la même enveloppe et des surfaces identiques, en une proposition d’usage totalement différente, respectant les pratiques allant de celles de l’individu seul à celles du groupe dans sa globalité, sans négliger toutes les échelles de sous-groupes.

C’est ainsi que l’on propose un espace intime, au concept de la cellule monacale, pour des chambres d'enfants qui permettent de recevoir un lit, un bureau et un placard. Ce principe propose, dès lors que nous avons 2 chambres, de créer un espace supplémentaire à usage multiple, qu'il soit espace de jeux partagés pour les enfants, salon pour les ados, ou bien encore chambres pour d'autres enfants issus d'union précédente, lors de la garde partagée, au sein de familles reconstituées.

Lieu de l'opération

27, avenue Table de Pierre 69340 Francheville


Maître d'œuvre

Atelier d'Architecture Hervé Vincent Mandataire
Economiste : ISOBASE
BET Structure : DPI
BET Fluides : ISOBASE


Maître d'ouvrage

OPAC du Rhône


Programme

Construction de 47 logements en deux bâtiments et commerces


Mission

Complète


Surface totale

4248 m² m2


Budget

4 041 690€ HT


Calendrier

2001 - 2007