L’architecture environnementale n’est autre que de l’architecture, « dont les volumes jouent sous la lumière », Le Corbusier, et une affaire de bon sens.

Le Sunway

avenues Jaurès et Debourg 69007 LYON

Parti architectural

Une architecture d'angle urbain complexe trouve réponse dans le pliage d'une maquette d'étude . Relié au centre d'affaires de la Part-Dieu et aux infrastructures de transports par l'avenue Jaurès et le métro B, ce projet, implanté sur le parvis de l'ENS lettres, est valorisé par la présence de cet équipement d'agglomération qui a participé de la mutation de cet ancien faubourg industriel. Notre projet est conçu tel un bâtiment  affirmant l’alignement de l’avenue Jaurès, qui se serait replié sur lui-même, compacté, à l’approche de l’avenue Debourg, afin de laisser passer cet axe transversal et de prendre son orientation. Ce repli aurait eu pour effet secondaire un soulèvement au niveau du carrefour, créant un événement architectural dans sa partie proéminente afin d'être très visible dans la perspective de l'avenue Debourg et estomper la prégnance de la tour Sonacotra, en affirmant une imposante entrée lisible depuis tout point de vue. Monolithique, le bâtiment se décline dans un matériau unique, parement métallique agrémenté d'une couche irisée produisant des reflets colorés variables suivant l'angle de vue, les saisons, ou l'heure de la journée. Des brise-soleil de même teinte et même nature placés sur des ouvertures regroupées verticalement, permettent de noyer la lecture des niveaux et renforce l'impression de massivité de l'édifice. Seule l'extrémité du volume replié, soulevée et tournée vers l'ouest est ouverte sur la vie intérieure et, animée, devient façade de représentation sur le parvis de l'ENS. Le jardin est un patio agrémenté d’une fontaine alimentée en eau de pluie, trouvant sa légitimité dans le confort estival par le phénomène de l’évapo-transpiration. Un système de  récupération et filtration de l'eau de pluie alimente les chasses d'eau des sanitaires. Le tri sélectif est favorisé. La  configuration des niveaux permet d’avoir un grand nombre de bureaux éclairés naturellement et peu de locaux aveugles. Réduire la consommation énergétique du bâti nous invite à travailler la compacité de notre projet, la limitation des volumes à chauffer ou à rafraîchir. Ainsi,  les circulations verticales ne sont pas intégrées au volume chauffé mais disposées dans un volume sas en façade, valorisant ainsi l'escalier qui, métamorphosé en promenade se verra préféré à l’ascenseur, vers les étages comme vers les communs en sous-sol, éclairés naturellement. Ce projet a développé un concept de système de dalles actives, utilisant l'inertie de celles-ci, et a été lauréat d'un PREBAT 2009.

Lieu de l'opération

avenues Jaurès et Debourg 69007 LYON


Maître d'œuvre

Atelier d’Architecture Hervé Vincent
XTEO (architecte associé)


Maître d'ouvrage

L'Art de Construire - Domoa AMO


Programme

Bureaux et commerces en rez-dechaussée


Mission

Complète


Surface totale

7 500 m² m2


Budget

8 700 000 € HT


Calendrier

Livraison février 2013